repas de substitution

Un menu végétarien proposé par la mairie de Perpignan

Les cantines des écoles de Perpignan n’auront désormais plus de menu de substitution au porc, dès la rentrée 2015.

A la place, les familles refusant que leur enfant ne mange du porc auront la possibilité d’opter pour un menu végétarien.

Un élu de la ville affirme que les menus de substitution avaient en réalité un caractère purement confessionnel.

Cet élu affirme par ailleurs que, au-delà même de la question du porc, certains enfants refusaient de manger la viande, car celle-ci n’était pas halal. Selon lui, ce serait près de 300 kilos de viande qui étaient jetés à la poubelle chaque semaine.

L’élu « Les républicains » de la commune de Perpignan propose donc un menu végétarien, pour lequel il n’y a ni prescription halal, ni prescription casher.

Selon cet élu (Jean-Marc Pujol), il n’y aurait eu aucune contestation lors de la prise de cette décision en Mars 2015.

Selon le quotidien local, les repas de substitution représentaient environ 1/4 des 5.000 repas servis en 2014 dans les écoles de Perpignan.

15% des parents qui ont inscrit leurs enfants à la cantine pour la rentrée 2015 auraient déjà fait le choix du menu végétarien. Ce menu inclut des steaks de soja, des oeufs, ainsi que des légumineuses.

Pour des raisons logistiques, le menu végétarien doit être consommé pendant 8 semaines, une fois qu’il a été choisi.

Le repas végétarien convient au plus grand nombre, quelque soit leur confession religieuse, affirment des intellectuels cités par le journal Le Monde.

Partagez sur les réseaux sociaux